La taxe Abri de jardin augmentera encore en 2021

0

La taxe sur les abris de jardin augmentera encore pour l’année 2021, et ce pour la 5ème année consécutive. Cette taxe concerne toutes les installations d’aménagement extérieures de plus de 5 m² de surface au sol et disposant d’une hauteur de plus de 180 cm.

Une augmentation de la taxe pour la 5ème année consécutive

Cette taxe nommée Taxe d’Aménagement ou plus communément appelée Taxe d’abri de jardin va connaitre une augmentation pour la 5ème année consécutive.

Après avoir augmenté de 3.8% en 2019 et 0.8% en 2020, celle-ci devrait augmenter d’environ 1% en 2021.

En termes de prix en euros, on passe à 870 € du m² en Ile de France (pour 860 € en 2020) et 767 € du m² dans les autres régions (pour 759 € en 2020).

Les aménagements concernés par la taxe

Les installations concernées par la taxe abri de jardin sont les abris et chalets de jardin de plus de 5m², les vérandas, piscines, local piscine…. Tous les bâtiments clos de plus de 5ùm² et 180 cm de hauteur sous plafond sont en fait concernés.

Ne sont pas concernés les installation non closes ou non couvertes telles que : les pergolas, les carports, les terrasses ou encore les cabanes pour enfants ou niches de chien d’une hauteur inférieure à 180 cm.

Comment calculer le montant de sa taxe d’aménagement ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour calculer le montant de votre taxe d’abri de jardin comme le taux fixé par votre ville qui est généralement compris entre 1 et 5%, tout comme le taux de votre département qui lui est toujours inférieur à 2,5%. Dans certains cas, la région applique en plus un taux d’imposition qui est toujours inférieur à 1%.

Le plus simple pour connaitre le montant dont vous êtes redevable est de faire une simulation sur le site du gouvernement.

Comment savoir si je dois payer cette taxe ?

La taxe sur les aménagements s’applique à toutes les personnes ayant obtenu l’autorisation de travaux ou de permis de construire. A partir du moment ou votre demande est acceptée, vous êtes alors contraint de payer cette taxe.

Cette taxe s’applique à tous les foyers, les revenus ne sont donc pas pris en compte. Cette taxe est à payer en une seule fois si elle ne dépasse pas 1500 €. Cette taxe à payer vous sera communiquée les 12ème et 24ème mois suivant la délivrance de l’autorisation ou du permis.

Dans certains cas, vous pouvez demander une exonération de cette taxe auprès de votre commune.

Cette taxe doit être réglée dans les 6 mois suivant la date où vous la recevez. Si vous êtes en retard dans votre paiement, une majoration de 10% sera appliquée.

Partager

Laisser un commentaire